Logo officiel sans fond.png.png
association 2.jpg

Personne ne se bat seul !

 

C’est ainsi qu’est née l’association Zoé4life en 2013.  

 

Zoé était une petite fille pas comme les autres. Atteinte d’un neuroblastome, un cancer, dès sa naissance, elle se battra toute sa vie contre la maladie. 

Lorsqu’elle rechute à l’âge de 4 ans, l’entourage et la famille de Zoé se mobilisent pour financer ce traitement de la dernière chance que la Suisse ne peut lui proposer.  

En collaboration avec l’équipe du CHUV, c’est en France ou en Allemagne qu’il pourra avoir lieu.  

 

Un incroyable élan de solidarité se développe ainsi autour de la famille Guignard.

La maladie ayant finalement pris le dessus, Zoé s’en est allée rejoindre les étoiles le 26 octobre 2013 dans les bras de sa maman, deux jours avant de fêter ses 5 ans.   

Son sourire, son rire et sa volonté de trouver de la joie dans tout ce que la vie peut offrir furent un cadeau et une leçon.  

 

Aujourd’hui, Zoé4life poursuit son combat car chaque année en Suisse : 

  • Entre 250 et 300 familles sont touchées par le cancer de leur enfant 

  • Quatre enfants sur cinq guérissent, mais souvent avec de lourdes séquelles

  • Un congé parental de 14 semaines permettant à un parent de s'occuper de son enfant gravement malade est entré en vigueur depuis le 1er juillet 2021. Mais les traitements durent de nombreux mois voire des années.

Zoé4life, une association reconnue d’utilité publique et exonérée d’impôt, poursuit 4 buts :

  • Financer la mise en place en Suisse de traitements innovateurs en oncologie pédiatrique

  • Améliorer le quotidien de l’enfant en traitement

  • Apporter un soutien financier aux familles dont l’enfant est atteint d’un cancer ● Sensibiliser le public au cancer de l’enfant

 

 

 

 

 

 

 

association 3.jpg
association 4.jpg
Logo officiel sans fond.png.png